C'est quoi les louveteaux ?

De 8 à 12 ans c'est la branche cadette appelée aussi louveteaux, vous trouverez ici des informations sur comment fonctionne cette branche de notre mouvement. N'hésitez pas à prendre contact avec les responsables pour plus d'informations.












JPEG - 6.5 ko



Projet d’activités



La MSU, « Méthode Scoute Unioniste »

Le projet éducatif des EEUdF a pour ambition de permettre le développement d’individus épanouis et libres de leur choix, engagés et responsables, ouverts et solidaires.
Pour atteindre cet objectif, le projet éducatif du Mouvement s’appuie sur la vie en équipe, le jeu, l’engagement sur des valeurs, la vie spirituelle, la progression personnelle, la démarche de projet et la tenue.

La mise en place cohérente et coordonnée de l’ensemble de ces outils constituent ce que l’on appelle la « Méthode Scoute Unioniste », ou MSU.
En branche cadette, comme d’ailleurs dans les autres branches du Mouvement, cela se traduit par la réalisation dans chaque Meute d’un projet d’activités.

L’Histoire à vivre

C’est l’Histoire que les enfants vont vivre. Elle est le complément indispensable de l’Aventure de la Meute. C’est la dimension imaginaire qui va permettre à l’enfant de s’approprier l’Aventure, de mener sa vie à la Meute.

En s’identifiant à des personnages, en se confrontant à des jeux de rôles, les Louvettes et Louveteaux apprennent à explorer et à maîtriser la réalité, à découvrir de nouveaux espaces, à prendre conscience des relations sociales et de leur place dans la vie quotidienne.

L’Aventure

C’est la réalisation « phare » au milieu de l’ensemble des activités de la Meute. Les activités récurrentes, telles que Promesses, accueil des nouveaux, découverte de la Loi et des 7 Animaux etc., donnent le rythme tout au long de l’année. Les autres activités contenues dans l’Histoire à vivre, enveloppent l’Aventure de façon satellite. Elles contribuent à sa réalisation, ou au contraire, donnent une respiration en proposant d’autres centres d’intérêt ponctuels.
Les louveteaux sont associés à la conduite de l’Aventure, du début à la fin ; ils ont des idées, tout l’objectif du scoutisme est de faire jaillir ces idées et de donner aux enfants les moyens de les réaliser.


Vie de la meute

La Meute

La Meute est un mini groupe social. Elle se compose le plus souvent de 20 à 30 enfants, filles et garçons, âgés de 8 à 12 ans. Trois à cinq responsables de 18 à 25 ans environ les encadrent. Toute la vie de la Meute est organisée afin qu’en son sein chaque enfant trouve sa place, y grandisse et apprenne à devenir un adulte libre et responsable.
Comme tout groupe social, la meute dispose de règles de vie explicites qui confèrent à l’enfant une place particulière.

La Loi

Identique à tous les louveteaux de France, elle est courte, mémorisable et claire. Elle reprend les valeurs du Mouvement : l’enthousiasme, la notion d’effort, l’esprit communautaire, l’engagement dans l’action collective.

La Charte

Elle est le complément indispensable de la Loi. Elle développe les 4 points de la Loi en tenant compte de l’ambiance, des difficultés, de l’histoire vécue par la Meute. Ainsi, la Charte est propre à chaque Meute. On y trouve des actions concrètes ou des comportements à mettre en pratique au sein de sa Meute, mais également à la maison, à l’école. Elle est signée par tous les enfants.

Le Conseil

Il désigne l’assemblée de tous les membres de la Meute, petits et grands. Il est indispensable que tous y participent ! C’est un lieu d’apprentissage de la démocratie. Chaque enfant y a la possibilité de s’exprimer, de donner son avis et de prendre des décisions le concernant. A cet âge-là, les enfants n’en ont pas souvent l’occasion. Les louveteaux sont actifs au sein du Conseil et se sentent ainsi engagés par leur décisions.

La Promesse

La Promesse marque l’engagement de l’enfant dans la Meute. Comme la Loi, elle signifie un but à atteindre, des valeurs à respecter, un effort de tous les instants. C’est une adhésion volontaire, personnelle et libre de l’enfant et cette adhésion se fait avec le soutien de toute la Meute.



Progression personnelle

La Progression Personnelle

Grandir avec la meute, c’est progresser, c’est apprendre en s’amusant, c’est découvrir par soi-même. Le jeu de la progression est un système simple et amusant qui répond aux besoins fondamentaux d’un enfant de 8 à 12 ans : grandir, découvrir de nouveaux espaces, apprendre sans cesse de nouvelles choses. Cinq animaux l’aident dans ses choix et veillent à ce que cet apprentissage soit d’abord ludique.

Les Territoires

Ce sont les lieux de vie des 5 animaux. Pour l’enfant, c’est un champ d’expérimentations et d’apprentissages varié. Il existe 5 Territoires, un pour chaque personnage support de la Progression Personnelle :

  • Bagheera, la panthère (relation au corps et à l’expression) ;
  • Baloo, l’ours (la personnalité, le bon sens et la vie quotidienne) ;
  • Erénée, la colombe (le monde des hommes et l’éveil à la vie spirituelle) ;
  • Fiber, le castor (l’habilité manuelle) ;
  • Rikki, la mangouste (la découverte du monde environnant).

Les Pistes

C’est le symbole de la Progression Personnelle : mener l’enquête ou préparer une activité originale, préparée avec soin, pour soi et pour les autres.

Chaque enfant a l’initiative de sa Piste et se donne un objectif précis. Il choisit son champ d’expérimentation (l’animal avec lequel il veut travailler) et la piste qu’il veut suivre (exemples : Piste Jongleur avec Bagheera ; Piste Cuisine avec Baloo…). Aidé par un responsable, il écrit un contrat qu’il remplira à son rythme.

Au bout de la Piste, les responsables et la meute sont les témoins de ses efforts et de son apprentissage.


Sizaine

La Sizaine

La taille de la Meute est étudiée pour permettre l’intégration et l’implication des enfants de 8 et 12 ans. Toutefois, l’aménagement d’équipes plus petites, nommées Sizaines, permet de varier les dimensions du groupe et offre un espace d’expression, d’action et de responsabilisation plus accessible aux enfants.
La Sizaine permet aux plus jeunes et aux nouveaux de mieux vivre leur intégration dans des petits groupes à leur échelle mais permet aussi de responsabiliser les vieux loups.
Chaque Sizaine a ses particularités : nom, emblème, code secret, cri… Elle a également des activités propres, comme préparer une activité ou faire le menu et les courses pour un week-end.

Les Sizeniers

Chaque Sizaine est animée par deux Sizeniers. Ensemble, ils s’entraident, se complètent et maintiennent une continuité en cas d’absence de l’un ou de l’autre. C’est une éducation au travail d’équipe.
Le rôle de Sizenier est une responsabilité un peu à part. Il aide à motiver les anciens louveteaux en valorisant leur expérience. Les sizeniers coordonnent leur sizaine, la dynamisent, veillent à sa cohésion et à sa bonne ambiance. C’est donc une responsabilité qui fait appel aux relations humaines.


Tenue

JPEG - 6.5 ko

La composition de la Tenue

La tenue se compose ainsi :

  • un foulard de la meute,
  • une chemisette ou un polo bleu ciel sur lequel les Louvettes et Louveteaux cousent leurs insignes,
  • un pull bleu marin,
  • un pantalon, un short, ou une jupe bleu marine, souvent un Jean’s.

Chemise + foulard = scoutisme

En arrivant aux EEUdF, un Louveteau découvre le fonctionnement, les projets et habitudes d’un groupe. Comme dans tous les groupes, il existe des symboles qui sont des repères forts d’identité commune. La tenue, c’est le symbole le plus visible de ce partage d’idéaux et d’aventures, de ces mêmes choix.

Le port de la chemise est aussi une manière d’affirmer vers l’extérieur son identité scoute. Beaucoup de gens savent que « chemise + foulard = scoutisme ».

Une carte d’identité

La tenue représente une véritable carte d’identité pour les autres scoutes qui savent la lire :

La couleur de la chemise donne des précisions sur l’ âge de l’enfant qui la porte. L’insigne de la croix unioniste atteste la qualité de membre des EEUdF. La bande Scoutisme Français, cousue au-dessus de la poche droite, témoigne de l’appartenance au SF.
De plus, les garçons cousent sur leur chemise un écusson représentant une fleur de lys blanche sur cercle violet pour montrer leur appartenance à l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS). Quant aux filles, elles portent un écusson représentant un trèfle d’or sur fond bleu pour signaler qu’elles font partie de l’Association Mondiale des Guides et Eclaireuses (AMGE). Ces deux insignes sont portés par les scouts à travers le monde entier.

L’insigne de région et la bande de groupe local apportent des précisions sur l’endroit où la Louvette ou le Louveteau vivent.
Enfin, les insignes de spécialités et la bague de foulard sont là pour dire les compétences et l’expérience dans le scoutisme de celui qui les portent.

Le port des écussons et insignes permettent ainsi aux Louveteaux, lorsqu’ils se croisent, d’avoir quelques informations sur qui ils sont.

Comments