C'est quoi les éclaireurs ?

De 12 à 16 ans c'est la branche moyenne appelée aussi éclaireurs, vous trouverez ici des informations sur comment fonctionne cette branche de notre mouvement. N'hésitez pas à prendre contact avec les responsables pour plus d'informations.


http://www.eeudf.org/IMG/jpg_affiche_1_max.jpg

Vie de l’unité

La Coéducation

Le Mouvement veut contribuer à former des femmes et des hommes responsables, autonomes et solidaires, capables de s’insérer dans la société. Pour favoriser cet épanouissement et cette collaboration, le Mouvement a opté pour l’éducation en groupe. Outre l’apprentissage de la vie en collectivité, elle permet de mettre en œuvre une coéducation des filles et des garçons, des jeunes par les plus âgés, dans des partenariats avec d’autres associations ou dans le cadre de projets tournés vers l’international.

La coéducation en branche moyenne permet la découverte de l’autre ; elle apprend aux adolescents l’expression et le respect des différences.


La Loi

Elle établit la règle du jeu pour toutes les Unités des Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France, qui vivent la même aventure, tournés vers un idéal commun. Elle explicite les valeurs du projet éducatif, dans une formulation accessible au 12-16 ans. Soudée par son idéal commun, l’Unité Unioniste diffère d’une bande de copains de lycée, de catéchisme, de club de jeunesse ou d’association sportive…
La Loi invite chacun à grandir et à trouver sa place dans le groupe.

La Promesse

Elle est un outil pédagogique indissociable de la Loi, de la vie spirituelle et des règles de vie de l’Unité. Comme la Cérémonie d’entrée dans la Guilde, elle constitue un rite de passage qui marque l’intégration dans l’Unité.

Par sa Promesse, l’Eclaireuse - Eclaireur déclare partager les valeurs du groupe et s’engage à s’y impliquer. En retour, le groupe montre sa volonté de l’intégrer.

Les Conseils

Réunions de consultation et de décision, ils sont organisés régulièrement. Temps forts dans la vie de l’Unité, ils permettent à chacun d’exprimer son point de vue et de participer aux choix concernant la vie commune. C’est à travers eux, notamment, que la Mouvement éduque à la démocratie. Cogestion, concertation, communication : ces trois principes assurent à l’Unité une ambiance saine et dynamique.


La Guilde

La différence est grande entre des jeunes de 12 ans tout juste entrés dans l’adolescence et des adolescents de 16 ans. Les plus âgés n’ont pas les mêmes besoins, ni les mêmes capacités que les plus jeunes. Pour continuer à progresser, il leur est nécessaire de se retrouver entre eux, par moments. A cet effet, la Guilde propose aux Eclaireuses - Eclaireurs les plus âgés un espace adapté à leurs besoins.
Lors de chaque camp d’été, tous les Eclaireuses - Eclaireurs âgés de 14 ans, c’est à dire, qui vivent leur avant-dernier camp, entrent ensemble dans la Guilde. Elle joue à la fois le rôle d’exemple, de référent, de formateurs et de moteur de l’Unité.

Le Folklore

Le Folklore est un ensemble d’éléments ludiques et imaginaires. Ce n’est pas un but en soi, mais une enveloppe qui met de la fantaisie dans la méthode éducative unioniste. Sa principale raison d’être consiste à donner de l’envergure aux activités.



Equipe

L’Equipe

Au sein de l’Unité, les Eclaireuses et Eclaireurs sont répartis en petits groupes structurés de 5 à 8 adolescents : les Equipes. Celles-ci permettent à chacun de trouver sa place, de s’impliquer personnellement et d’avoir un rôle bien défini.

Comme l’Unité, les Equipes vivent dans la durée. Tout en conservant leur identité, leur nom, elles intègrent chaque année de nouveaux venus. Conserver les Equipes, d’une année sur l’autre, permet l’émergence d’une identité propre à chaque groupe.

La mixité

Deux modèles coexistent dans le Mouvement : des Equipes mixtes et non mixtes. Le choix de la mixité dépend de l’histoire de l’Unité. Il doit se faire en tout état de cause dans le respect des individualités et de l’intimité de tous.

Les Postes d’action

Chaque membre de l’équipe est responsable d’un poste d’action. Cette responsabilisation de tous donne à l’équipe une grande autonomie et favorise les apprentissages. Les postes d’action sont attribués par consensus en Conseil d’Equipe, sauf ceux de pilote et co-pilote, responsables des Equipes. Ces derniers sont conférés par les responsables. Tenir un poste d’action doit être valorisant pour chacun.

La Charte d’Equipe

C’est une règle de fonctionnement interne à l’équipe, fixée par elle-même et pour elle-même. Elle permet d’expliciter les règles de vie au sein de l’équipe. Elle implique l’équipe dans son ensemble, et chaque membre individuellement. Elle s’inscrit toujours dans la Loi des Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes.

Le Conseil d’Equipe

Comme l’Unité, l’Equipe dispose d’un Conseil pour faire avancer son projet et prendre des décisions. A l’initiative de tout membre – et non pas exclusivement à celle du Pilote –, le Conseil d’Equipe se réunit en ce qui concerne la vie d’Equipe et son organisation.



Progression personnelle

La Progression Personnelle

A l’écoute des besoins et des centres d’intérêt des Eclaireuses et Eclaireurs, la méthode scoute unioniste, accompagne les adolescents dans des domaines de connaissances variés et complémentaires. Elle met notamment en place un système de progression personnelle par lequel chaque adolescent structure ses apprentissages dans des contrats individualisés et valorise ses acquis en les plaçant au service du groupe.

Les 3 étapes

Différentes étapes balisent le développement de l’adolescent au cours des années qu’il passe chez les Eclaireuses - Eclaireurs :

  • Equipière - Equipier : nouveau dans l’Unité, c’est la découverte de la vie au sein de son Equipe et de son Unité ;
  • Exploratrice - Explorateur : l’Eclaireuse - Eclaireur acquiert des connaissances et des savoir-faire diversifiés. Cette étape est la plus longue de la vie de l’adolescent au sein de son Unité ;
  • Pionnier - Pionnière : c’est l’occasion d’une plus grand ouverture vers l’extérieur. L’Eclaireuse - Eclaireur est alors capable de transmettre ses acquis aux plus jeunes de son Equipe et, plus largement, de son Unité.

Les Indispensables

Le passage d’une Etape à l’autre est marqué par la validation de compétences de base dans différents domaines : les Indispensables. Etant les mêmes pour tout le Mouvement, les Indispensables fournissent un référentiel commun à la progression des Eclaireurs. Les compétences acquises par la maîtrise des Indispensables permettent aux Eclaireurs de devenir de plus en plus autonomes et efficaces dans la vie de l’Unité, mais aussi dans la vie tout court !

Ces indispensables sont répartis dans cinq domaines que l’on appelle « Azimuts » : Parole et Partage , Vie dans l’Unité, Vie en société, Savoir-faire, Santé. Le niveau de compétence demandé dans chaque Azimut est de plus en plus approfondi au fur et à mesure des Etapes. Il correspond à la progression de l’adolescent tout au long de sa vie dans l’Unité.

Les Spécialités

Parallèlement, l’adolescent a l’occasion de mener à bien des projets personnels qui lui permettent d’acquérir des compétences plus approfondies dans des domaines qui lui plaisent et dont il définit le cadre : les Spécialités. Elles s’intègrent dans la vie quotidienne ou dans le projet d’Equipe ou d’Unité.

Les spécialités sont inscrites dans les 7 domaines suivants : Art, Communication, Nature, Santé, Sport, Technique , Marine. Les contrats sont choisis et négociés individuellement par chaque Eclaireuse - Eclaireur.


Tenue

La composition de la Tenue

La tenue d’un Eclaireur se compose ainsi :

  • un foulard de l’Unité,
  • une chemise verte sur laquelle les Eclaireuses et Eclaireurs cousent leurs insignes,
  • un pantalon, un short, ou une jupe marron ou beige.

Chemise + foulard = scoutisme

En arrivant aux EEUdF, un Eclaireur découvre le fonctionnement, les projets et habitudes d’un groupe. Comme dans tous les groupes, il existe des symboles qui sont des repères forts d’identité commune. La tenue, c’est le symbole le plus visible de ce partage d’idéaux et d’aventures, de ces mêmes choix.

Le port de la chemise est aussi une manière d’affirmer vers l’extérieur son identité scoute. Beaucoup de gens savent que « chemise + foulard = scoutisme ».

Une carte d’identité

La tenue représente une véritable carte d’identité pour les autres scoutes qui savent la lire :

La couleur de la chemise donne des précisions sur l’âge du jeune qui la porte. L’insigne de la croix unioniste atteste la qualité de membre des EEUdF. La bande Scoutisme Français, cousue au-dessus de la poche droite, témoigne de l’appartenance au SF.
De plus, les garçons cousent sur leur chemise un écusson représentant une fleur de lys blanche sur cercle violet pour montrer leur appartenance à l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS). Quant aux filles, elles portent un écusson représentant un trèfle d’or sur fond bleu pour signaler qu’elles font partie de l’Association Mondiale des Guides et Eclaireuses (AMGE). Ces deux insignes sont portés par les scouts à travers le monde entier.

L’insigne de région et la bande de groupe local apportent des précisions sur l’endroit où l’Eclaireuse ou l’Eclaireur vivent.
Enfin, les insignes de spécialités et la bague de foulard sont là pour dire les compétences et l’expérience dans le scoutisme de celui qui les portent.

Le port des écussons et insignes permettent ainsi aux Eclaireurs, lorsqu’ils se croisent, d’avoir quelques informations sur qui ils sont.


Comments